La Flotte

La Rabouilleuse, la Sibylle, Bachi et Bouzouk, la Rabyole…
Gabarre, yole, futreau, toue sablière, chaland…
des bateaux de caractère au fil du fleuve.

Nous tra­vaillons à la créa­tion d’embarcations inno­vantes per­met­tant de répondre aux nou­velles contraintes de la légis­la­tion en vigueur, ainsi qu’à celle de la navi­ga­tion à voile sur la Loire. Ces Bateaux s’inspirent, pour des rai­sons esthé­tiques et tech­niques, des construc­tions tra­di­tion­nelles, tou­te­fois, des maté­riaux plus modernes, per­mettent de gagner en, sécu­rité confort et per­for­mance.

Ces embar­ca­tions peuvent être mues à la voile, à la bourde et avec des moteurs modestes. Ce mixe éner­gé­tique nous per­met d’envisager des sor­ties à la fois plus plai­santes et plus res­pec­tueuses de l’environnement et de la tra­di­tion ligé­rienne.

Les bateaux à pas­sa­gers sont conçus par les bate­liers de l’association puis des­si­nés par un archi­tecte naval, la réa­li­sa­tion des struc­tures en alu­mi­nium est confiée à des chan­tiers navals mari­times ou des entre­prises Ligé­riennes. Le tra­vail du bois est une col­la­bo­ra­tion entre les sala­riés de l’association et des entre­prises de char­pente flu­viale. Le chan­tier est un pôle de res­sources pour les asso­cia­tions et les par­ti­cu­liers ama­teurs de navi­ga­tion à voile.

La Rabouilleuse et la Sibylle

Nos bateaux à passagers

La Rabouilleuse emprunte son nom à une héroïne de Bal­zac, son mat de 10 m aux cha­lands de com­merce et sa forme (large et basse sur l’eau) aux toues sablières qui ser­vaient à l’extraction du sable dans le lit de la Loire. Elle est équi­pée d’un moteur ther­mique de 40 cv et capte la force du vent dans une grand’voile de 41 m2 et une voile de hune de 8 m2. La Rabouilleuse mesure 11 m pour une lar­geur au maître bau de 3,40 m. Elle a été mise à l’eau au prin­temps 2013 et peut accueillir 12 pas­sa­gers.
La Sibylle emprunte son nom à un per­son­nage de Rabe­lais et beau­coup de ses carac­té­ris­tiques à La Rabouilleuse. Un peu plus longue et plus étroite, elle appa­rait plus sen­sible au tan­gage, plus rapide et plus proche de l’eau. Sor­tie de chan­tier au prin­temps 2019, elle nous révèle, à chaque navi­ga­tion, un peu plus de ses qua­li­tés nautiques.

Le Funambule, Le Roy et La Pucelle

Nos annexes

Le « Funam­bule » est une simple barque en bois qui a long­temps servi d’annexe, sa légè­reté faci­li­tait gran­de­ment l’apprentissage de la bourde. Elle a gagné la terre ferme et trône, désor­mais, sur le « Péliau » pour la grande joie des enfants.

« Le Roy » et « La Pucelle », construites au cours de la sai­son 2019, sous la conduite de Marc Leroy, occupent, sur l’eau et dans le tra­vail, la place lais­sée vacante par le « Funam­bule ».

La Rabyole

Notre yole de Loire

Construite il y a près d’un siècle à Bruxelle, cette yole a été acquise conjoin­te­ment par les asso­cia­tions « Yole de Loire » et « La Rabouilleuse ». Elle fait l’objet d’une res­tau­ra­tion atten­tive dans notre ate­lier du « Péliau ».

La Foraine, le Waris, le bout du monde

Nos souvenirs de bateaux

La Foraine, le Waris, le bout du monde… ont vécu leur des­tin de bateaux. Par­fois on récu­père une pièce de bois ou d’accastillage et c’est un peu du bateau qui reprend vie. Construire et entre­te­nir des bateaux de Loire est une des voca­tions de notre asso­cia­tion.

Nous suivre